Vivement demain que tout soit comme hier !

Qui connaît Smosh ? Pour les médias, un des marqueurs de la révolution Internet est le surgissement de concurrents venus de nulle part ! De très loin ! Du diable Vauvert et qu'on attendait pas ! Qu'on a pas vu venir !

Pire : le plus souvent on ne les voit toujours pas ! Ou on ne veut pas les voir ! Alors qu'ils sont pourtant adoptés et consommés massivement par les nouvelles générations. 

Smosh est aujourd'hui la première des chaînes YouTube ! Avec près de 7 millions d'abonnés et plus de 2 milliards de vidéos vues! Smosh a d'ailleurs déjà créé 5 sous-chaines pour un total de 10 millions d'abonnés ! 

Qui connait les autres grandes chaînes YouTube ? RayWilliamJohnson, Nigahiga, JennaMarbles ou même Machinima ? Toutes au dessus de 5 millions d'abonnés. Soit donc des audiences équivalentes à celles des chaînes du câble US! Aujourd'hui on ne dit plus une vedette télé, mais un "YouTuber" !  

 

Qui pensait cet automne que le tube de l'été d'un chanteur sud coréen inconnu allait faire, avec sa danse du cheval, plus d'un milliard deux cent millions de vues sur YouTube ? Pas les nombreuses rédactions que j'ai rencontrées !

Bien sûr, Lance Armstrong a fait ses aveux planétaires chez Oprah. Mais sur la propre chaîne d'Oprah, OWN ! Un peu comme si Nagui avait sa propre chaîne YouTube. D'ailleurs, ... il en a une ! 

Pendant qu'en France, le petit monde médiatique parisien ne parle que de l'arrivée de nouvelles chaînes de la TNT, nos jeunes, eux, regardent Norman fait des vidéos ou Cyprien, qui ont chacun un million trois cent mille abonnés à leurs chaînes YouTube. Ou même se laissent embarquer par une boisson énergisante qui diffuse en direct, toujours sur YouTube, et pour plus de 8 millions de télénautes, un saut en direct depuis l'espace, digne de la plus belle époque de la NASA !

   Je me rappelle trop bien en 2004 les haussements d'épaules des dirigeants de médias à l'arrivée des blogs ! 

Et aujourd'hui qui connait Business Insider ? Créé il y a 5 ans, ce site éco et tech, très visuel, a déjà dépassé l'audience du Wall Street Journal et de BusinessWeek/Bloomberg (23 millions de visiteurs uniques) !  

Qui pensait que le blog techno Engadget deviendrait depuis deux ans le principal studio de TV diffusant en direct depuis le CES de Las Vegas la plus grande foire commerciale du monde ? Ou que The Verge, inconnu il y a encore quelques mois, serait l'un des sites les plus performants pour raconter le salon ? Ou encore que Glam Media allait dépasser Vogue en audience et en revenus ? 

 

 

Et qui croyait vraiment qu'en 5 ans, le blog HuffingtonPost allait dépasser en audience web les sites de TOUS les plus grands journaux américains ? De USA Today au New York Times ? Et rafler au passage un prix Pulitzer, récompense suprême du journalisme US de qualité. 

   Et aujourd'hui Le Figaro hurle quand l'Internaute lui ravit la 1ère place des sites d'actualité en France ! Et côté couverture de l'Internet, surveillez la progression de FrenchWeb

   Je me rappelle trop bien en 2008 les ricanements de rédacteurs en chef goguenards ou des directeurs de l'info méprisants sur les gazouillis de Twitter, devenue aujourd'hui la principale source de breaking news mondiales et au passage, une agence de presse planétaire personnalisée en temps réel et gratuite.

   Qui s'étonnera donc aujourd'hui que les médias sociaux soient devenus aussi crédibles que les médias traditionnels: une étude publiée cette semaine montre que lors de la campagne électorale de l'automne, près des deux tiers des électeurs américains ont estimé que les médias sociaux étaient au moins aussi dignes de foi que les médias historiques. Ce taux atteint 71 % chez les moins de 25 ans!

Tag sur un mur de Paris (15ème arrondissement)

Et pendant qu'en ce début 2013, la très bonne revue XXI, assurant que l'avenir de la presse est dans le haut de gamme élitiste payant, nous conseille de ne surtout pas nous convertir numérique, notre public regarde ailleurs !

L'inquiétant donc c'est que nous ignorons souvent où ! Mais ce que nous savons c'est que jamais l'appétit pour l'info, la culture et le divertissement, lui, n'a été aussi grand ! 

 

A lire aussi

  • Aucun article