CES 2014 : vers l’Internet de tout !

Pas de nouvelle « killer app » depuis la vague des mobiles, et peu de produits phares hormis la télévision 4K au CES de Las Vegas cette année, mais un vrai mouvement vers la mise en réseaux de tout notre environnement connecté (corps humain, maison, transports, villes…) qui pourrait bien déboucher ---encore une fois-- sur une nouvelle révolution économique et sociétale.

   Une véritable tectonique de plaques qui se rencontrent !

boule

 

Voici donc les tendances qui m’ont marqué cette semaine lors de cette gigantesque foire annuelle de l’industrie lourde du numérique :

L’Internet de tout va encore tout changer ! 10 x ce que vous avez vu depuis 20 ans !

InternetofThings

 « 2014 sera une année pivot : celle où +l’Internet de tout+ va devenir grand public. C’est la combinaison de l’Internet des objets, de plus en plus connectés, d’individus en mobilité équipés de plus de capteurs, produisant toujours plus de données dans le cloud, conduisant à de nouveaux processus de décision, qui va tout changer ! », assure le patron de Cisco, plombier de l’Internet en mesure de surveiller de près les tendances de fond.

chambers    John Chambers est catégorique : « c’est tout simplement cinq à dix fois plus puissant que l’arrivée de l’Internet que  nous avons connu jusqu’ici ! ».

Screen-Shot-2013-05-25-at-5.14.26-PM

Intel et Qualcomm, géants des puces, promettent, eux aussi, rendre tout notre environnement intelligent. C'est l'objectif d'Edison, incroyable mini-ordinateur d'Intel, de la taille d'une carte SD, présenté ici pour tout connecter, tenter de nous faciliter la vie et la rendre plus productive !

Le boom des « wearables » !

Les allées du CES illustraient bien ces propos : les stands des nouveaux acteurs des produits nomades connectés, les fameux « wearables » (bracelets, montres. ..) liés notamment à la santé et au fitness, étaient encore plus encombrées que celles de la télévision ou des tablettes. Et en hausse de 40% sur 2013.

3024602-inline-screen-shot-2014-01-08-at-60936-pm

Au moins un million de ces « wearables » devraient être vendus cette année et 300 millions en 2018. LG a montré le premier service de SMS depuis le mobile vers les appareils électroménagers !

La voiture : écran et bientôt salon connectés

Gros succès et présence accrue également de neuf constructeurs automobiles : la voiture devient bien le nouvel écran (mobile) -- et bientôt salon-- connecté !

Google a d’ailleurs annoncé en début de semaine une alliance avec de nombreux constructeurs pour placer Android dans les véhicules. Apple devrait aussi lancer cette année son iOS spécial voiture.

Demain, l’écran de la voiture commandera à distance les objets et les fonctions de la maison (surveillance, éclairage, chauffage, électro-ménager...). Les multiples capteurs embarqués doivent aussi améliorer la sécurité routière.

Après demain, elles rouleront toutes seules permettant à tous les passagers de consommer plus de médias ! Tous, constructeurs, géants de l’électronique et du Web travaillent à la conduite assistée et autonome. Ford estime que ce sera le cas pour 70% d’entre elles en … 2050. Après demain aussi, les places de parking, la collecte des déchets, l’éclairage public rendront nos villes plus « intelligentes ». Le secteur de la santé sera la nouvelle frontière. Puis ... des pays tout entiers.

ville

TV 4K : indiscutable effet « wow » ! Le public en voudra-t-il ?

Star du salon cette année, l’Ultra HD (encore appelé 4K pour 4 fois la HD), généralisée par tous les constructeurs, n’en est qu’à ses débuts et suscite encore beaucoup de questions. Mais tout le monde fonce, y compris les studios, les acteurs du web, les nouveaux distributeurs, comme Netflix et Amazon qui multiplient annonces et accords avec les fabricants et Hollywood.

Les plus

UHD

  • La saisissante qualité de l’image, très immersive, d’autant que la tendance est à une taille accrue des télés. On peut voir désormais les particules de poussière dans une raie de lumière ou chaque visage des supporters derrière les buts lors d’un pénalty !
  • La plupart des prochains modèles 4K convertiront les contenus HD en quasi 4K et tous les autres terminaux (tablettes, ordis) s’orientent vers la très haute résolution.

caméra

 

  • Les caméras 4K deviennent abordables : 2.000 € pour le grand public, 4.500 € pour les pros chez Sony, voire Panasonic. Même GoPro en propose une à 399$.
  • L’essor des applications B2B : en médecine (pour la chirurgie, les diagnostics), les musées, les conférences, l’affichage en extérieur, les transports, la surveillance, l’armée.

 Les moins

  • Les prix restent élevés : plus de 3.000 € pour les postes qui seront vendus au printemps pour la Coupe du monde de foot. Mais ils baissent vite. Et les fabricants chinois proposent déjà des dalles 4K à moins de 1.000 voire moins de 500 €. Les grandes marques proposeront des premiers modèles cet automne autour de 1.500 €. Et Sharp met sur me marché des modèles entre la HD et l’Ultra HD, moitié moins cher que la 4K.
  • Le manque de contenus des chaînes de TV. Au point que certains, comme Sharp, sponsorisent des concours de cinéastes pour disposer d'images 4K !  
  • Le risque d'un nouveau flop comme la 3D ? Inquiétude quand même des constructeurs, qui avaient déjà vanté -- en vain-- la vague 3D, certes plus compliquée. 
  • Le public a-t-il envie de s’équiper de nouveau en TV ? Nombreux sont ceux qui en doutent alors même que le public multiplie les points d’accès vidéo sur ses multiples autres écrans, notamment les tablettes.
  • Les prévisions varient beaucoup : 3 millions de téléviseurs en 2018 aux USA contre 500.000 l’an dernier. Le CES parle de 8 millions dans le monde dès 2014, voire de 15 ! Qui dit vrai ?

Les questions

  • La 4K arrivera-t-elle d’abord par le web ? Oui, assure Netflix, qui coopère désormais avec Samsung, LG et Sony, les 3 plus gros fabricants mondiaux et mise sur la techno de compression HEVC, pour streamer en 4K, y compris en wi-fi« C’est le 1er format pur Internet », assure son pdg Reed Hastings qui promet la poursuite du tournage de nombreuses productions originales en 4K.  Amazon est aussi en train de multiplier les accords avec les studios d’Hollywood pour proposer rapidement la 4K sur son offre de SVoD en ligne, mais aussi avec Samsung.
  • Le débit sera-t-il suffisant pour transporter ces lourdes images ? Netflix promet entre 12 et 14 mégabits constants, soit au moins deux fois le haut débit actuel. Difficile de garantir 15 mégas avant plusieurs années, assure-t-on chez Google, qui développe pourtant son propre format 4K (« VP9 ») pour YouTube, un peu moins spectaculaire, mais aussi moins gourmand en bande passante.

La 8K pointe aussi son nez : avec toujours Sharp et désormais Samsung.  

8K

Les Smart TV tentent de se réinventer, mais les géants du Web sont là aussi en embuscade ! L’OTT et le streaming accélèrent

Moins de mise en avant cette année des TV connectées, qui restent difficiles d’accès pour le public.  Les constructeurs cherchent donc tous à simplifier leurs offres et leur ergonomie, comme LG qui a ressorti son webOS pour une jolie nouvelle interface.

3024602-inline-lgwebostv1largevergesuperwide

Ou Panasonic qui s’est allié avec l’OS de Firefox en techno html5 et propose des postes qui reconnaissent le téléspectateur et adapte les contenus. Sharp réactualise aussi sa plateforme « Smart Central » en développant la recommandation.

Sony lance sa propre offre de VoD en streaming, via le cloud sans box sur le marché américain cette année, avec déjà 140 titres en 4K et des fonctions accrues de recommandations. Le constructeur japonais propose une fonction de « social viewing » via Skype pour regarder des événements avec des amis. Sony a aussi annoncé le chiffre impressionnant de 4,2 millions de consoles PS 4 vendues en fin d'année et l’arrivée sur tous les écrans, via abonnement, de ses jeux via le cloud. La PS3 est d’ailleurs le 1er terminal aux USA pour regarder Netflix.

  Tous savent que les géants du Web sont à la manœuvre !

Google, bien sûr, avec le succès impressionnant aux USA de sa clé de connexion de la TV au web « ChromeCast » à 35 $, qui devrait arriver dans quelques semaines en Europe, bouscule une nouvelle fois la donne en utilisant aussi la puissance du smart phone dans des fonctions Airplay impressionnantes.   

La patronne de Yahoo, Marissa Meyer, a annoncé à Vegas pour 2014, une nouvelle version de sa plateforme Smart TV, qui risque de séduire de nombreux constructeurs chinois, et un nouveau « Smart Guide »des programmes, très enrichis de recommandations personnalisées.

yahoo2

Roku, acteur important du streaming aux US, a supprimé sa box, pour proposer des téléviseurs intégrant directement l’usage.

D’ici trois ans, d’après Cisco, la VoD va tripler et deux tiers des données mobiles mondiales seront liés à la vidéo.

A noter encore

  • L’essor des imprimantes 3D (une trentaine de sociétés présentes) et des lunettes connectées et à réalité augmentée. 

lunettes

  • Le développement des mini-caméras (énorme stand de GoPro qui joue dans la cour des grands) et des drones (le français Parrot est ici très connu).

drones

  • La confirmation absolue du phénomène des tablettes (près de la moitié des Américains), mais aussi des phablets, apparues l’an dernier, qui s’imposent de plus en plus dans la vie quotidienne. L’Internet mobile américain a doublé en 2013 et va être multiplié par 13 d’ici 2017, selon Cisco. Le temps passé sur les smart phones a quintuplé en trois ans, d’après Yahoo.

Mais le secteur électronique grand public continue de souffrir : chute attendue de 6% du marché européen en 2014.

Le transfert de valeur du hardware vers le software, les interfaces et les services se poursuit. Les chiffres du marché mondial restent mauvais et irréguliers d’une région du monde à une autre. Après une année 2013 entièrement sauvée par les smart phones et les tablettes, 2014 devrait se solder par une baisse globale en valeur de 1%, selon les prévisions du CES.

L’Europe occidentale devrait même accuser une chute de 6% de ses ventes d’électronique grand public cette année et l’Amérique du Nord perdre son leadership mondial (-1%).

Le basculement inéluctable vers les nouvelles villes chinoises   

Combien de temps cette foire commerciale restera-t-elle aux Etats-Unis alors que tous les constructeurs ou presque sont asiatiques, de plus en plus chinois, et que leur 1er marché l’est aussi désormais ? 160 villes chinoises comptent plus d’un million d’habitants contre 9 aux USA !

Mais le CES reste aussi l’endroit où les géants de l’électronique grand public passent leurs méga-deals de pub. Et pour l’instant les supports sont encore américains, à commencer par les grands médias, le cinéma et ... les nouveaux géants du web !

La suite : un avenir sans écrans ?

Sony a présenté une nouvelle forme de consommation de divertissement sans box et sans écrans, via un projecteur mural qui diffuse des images 4K géantes (140 pouces) de très près et sera lancé aux Etats-Unis cet été.  

image-slider-pad-TK-560-3164

La firme japonaise, qui court toujours après sa splendeur innovatrice des années 80, transforme aussi des tables ou d’autres surfaces en écran via des lasers, des capteurs et des algorithmes.

table

   « L’avenir sera peut être sans écrans », conclut le patron de Sony, Kazuo Hirai.

      C’est bien ce qui inquiète les fabricants !

 

 

 

 

A lire aussi

  • Alexis

    Tout ça risque bien d'être formidable, mais quand on voit comment la législation est à la ramasse à l'heure actuelle en termes de protection des données privées notamment, on peut se poser des questions sur la capacité future du législateur à accompagner cette nouvelle révolution technologique

    Si les citoyens ne sont pas protégés dans ce monde du futur, on sera flashés dès qu'on passera à 131km/h au lieu de 130 sur l'autoroute connectée ; on jouera les apprenti sorcier quand on pourra analyser le génome du foetus de notre femme à J+5 après conception et qu'on décidera déjà à se débarasser ou non d'un enfant malformé ; en + de la carte d'identité on aura peut-être une puce sur nous qui viendra nous dire tout ce qui nous arrive : maladie comme pensées illégales ; etc

    Je sais pas où j'avais entendu ça : qu'en ce 21ème siècle, l'humanité n'est pas prête pour des évolutions technologiques aussi rapides. Perso j'ai l'impression que c'est malheureusement un peu vrai.

    En bref, bienvenue à Gattaca-Minority Report 1984 😀

    Enfin bon tout ça c'est le mauvais versant des choses. Je crois quand même au progrès et perso j'en veux dans ma vie, je trouve tout ça passionnant. Plein d'applications positives sont possibles, seulement pour cela il faudra que la révolution technologique s'accompagne non pas seulement d'une révolution sociétale, mais aussi d'une révolution législative, avec un législateur qui apporte + de protection aux personnes, qui monte en compétence au niveau technologique (entendre un juge dire "gogleu" pour "google" est inadmissible) et qui sorte de la logique répressive-au-service-des-lobbys actuelle.

    Bisous