Ce que révèle le lancement de "Live" sur la stratégie de Facebook

Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Directions Stratégie et Prospective

Après Meerkat et Périscope, c’est au tour de Facebook de se lancer sur la vidéo diffusée en streaming et en direct. Cette nouvelle fonctionnalité, nommée « Live » est néanmoins réservée aux célébrités.

Comment ça marche ?

Facebook offre à ses VIP l’accès à « Mentions », une application développée spécialement pour les stars afin qu’elles puissent mieux gérer leur communauté. Depuis hier, il leur est désormais possible de diffuser une vidéo en direct qui apparait dans le fil d’actualité des personnes suivant leur page. Les fans de leur côté peuvent interagir (liker, commenter) pendant la diffusion.

Contrairement à Meerkat et Periscope, les vidéos ne disparaissent pas après la diffusion mais restent sur le mur des célébrités et tout à chacun peut les revisionner.

Serena Williams, Lester Holt, Ashley Tisdale, Ricardo Kaka ou encore Michael Bublé ont déjà tenté l’expérience.

Une déclaration de guerre à Twitter ?

Twitter s’étant lancé sur le live streaming quelques mois auparavant en rachetant Périscope, on pourrait penser que Facebook vise à marcher sur les platebandes de l’oiseau bleu.

Selon Buzzfeed, c’est peut-être Meerkat qui a du souci à se faire ; alors que n’importe qui streame n’importe quoi sur Périscope, Meerkat a réussi à convaincre certaines célébrités d’utiliser son réseau, comme Bono ou Michelle Phan (une YouTubeuse célèbre) en mettant en avant leurs vidéos.

meerkat

Le lancement de « Live » confirme 2 axes de la stratégie de Facebook :

Créer de nouveaux cas d’usages (et donc de nouvelles raisons d’aller sur Facebook) : après avoir lancé Place Tips plus tôt cette année, une fonctionnalité de géolocalisation qui permet aux utilisateurs de Facebook de recevoir des informations sur le lieu où ils se trouvent, et « Live » maintenant, il semble que le réseau social de Mark Zuckerberg souhaite mettre l’accent sur le temps réel et créer des cas d’usages plus spécifiques que celui de tuer le temps.

Faire exploser la vidéo : avec « Live », la plateforme fait aussi un pas de plus dans le domaine de la vidéo, dont la stratégie offensive tend clairement à concurrencer YouTube. Facebook revendique aujourd’hui 4 milliards de vidéos vues par jour.

A lire aussi

  • Guy St-Onge

    On prédit que la notion de "stars" autorisées à webdiffuser sur le réseau va s'étendre et qu'après les YouTubeurs, on parlera bientôt de Facebookers?